header-7.jpg

Ville de Lorient (Morbihan)

Qu'est-ce qui vous a motivé à devenir Relais local ?
Nous menons une véritable politique globale de développement durable. D’abord territoire à énergie positive, la Ville participe également au dispositif 10 000 coins nature ou encore à la « démarche qualité en restauration scolaire ». Tout cela nous a amené à devenir Relais local Eco-Ecole. Ce programme est totalement complémentaire à notre politique éducative, lui donne de la cohérence et vient la nourrir.

Qu'est-ce que cela apporté aux établissements de votre territoire ?
Le programme était nouveau pour la majorité des établissements que j’accompagne. Il a été un support pour faire le lien entre les actions de développement durable menées et les apprentissages pédagogiques, ou encore de renforcer la participation des élèves.

Comment se traduit votre rôle de Relais au quotidien ?
Je fais en sorte d’établir des liens entre les écoles et nos services techniques en fonction des questions soulevées (alimentation, déchets, etc.), ce qui valorise nos ressources locales. Je travaille étroitement avec les conseillers pédagogiques du territoire pour accompagner les établissements. Nous avons ainsi développé un co-pilotage éducation nationale et ville (réflexion sur les démarches de projet, envoi de courriers communs aux établissements, etc.) ce qui renforce notre action auprès des établissements. Eco-Ecole a ainsi permis de fédérer, dynamiser le réseau d’acteurs du territoire et de créer un liant entre toutes nos actions.

Florence Hirigoyen, responsable des actions éducatives
Ville de Lorient
Relais local Eco-Ecole depuis 2016